Suivi de l’étude « Pathologies du béton en NC »

En Nouvelle-Calédonie, la désagrégation prématurée des bétons fait partie des pathologies du bâtiment les plus emblématiques et coûteuses depuis plusieurs années. La sinistralité engendrée porte gravement préjudice aux ménages qui investissent dans leur projet de vie de devenir propriétaire et nuit à l’image du secteur de la construction par l’absence de préconisations techniques reconnues pour prévenir et empêcher ce phénomène.
Ainsi, la Fédération Calédonienne du Bâtiment et des Travaux Publics accompagnée par la FFB-UMGO, s’est mobilisée et souhaite piloter un projet pour qualifier, quantifier et éradiquer les différentes pathologies béton rencontrées, et en particulier celles liées à la zéolite.
Ce projet s’intègre dans la démarche d’amélioration de la qualité de la construction initiée par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie à travers la mise en place du RCNC, Référentiel de Construction en Nouvelle-Calédonie.
En conséquence, une convention de partenariat a été signée le 24 avril 2019 portant sur une étude des pathologies des bétons en Nouvelle-Calédonie associant les porteurs du projet FCBTP et FFB-UMGO, les membres cofinanceurs AQC, FE SMABTP, FFB, GNC et les membres contributeurs techniques EGF.BTP, UNICEM et TOKUYAMA.
Devant l’intérêt que présente cette action, de nouveaux contributeurs financiers ont souhaité s’y associer: AUDEMARD, BETONPAC, SOBECA, SBTP, SOGESCO, CDD et SOCAM-PACIFIQUE fabricants de béton prêt à l’emploi et carrières calédoniens, au côté des signataires de la convention du 24 avril 2019.

DOSSIER DE PRESSE- 3 juin 2019 – Etude pathologies béton
CTE RCNC 18022020 – PRESENTATION EPB

Loïc Divet, Directeur de centre à l’IFSTTAR (ex Laboratoire Central des Ponts et Chaussées), consultant retenu pour mener la phase physico-chimique de l’étude pathologie béton NC, exceptionnellement en Nouvelle-Calédonie en février 2020, a animé une conférence autour des pathologies du béton armé et sa durabilité.
Il a ainsi abordé les différentes formes d’attaque sulfatique du béton et donné des éléments sur l’approche performantielle de la durabilité des bétons.
PRESENTATION DE LOIC DIVET – DURABILITE ET PATHOLOGIES BETON