ACTUS FCBTP

Les biennales de la construction dans les tuyaux !

La direction des Achats, du patrimoine et des moyens du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie (DAPM) souhaite organiser en juin 2022 un événement rassemblant l’ensemble des professionnels et des acteurs de la construction, les biennales de la construction.
Article RCNC du 28/10/2021

« Cet événement, encore à l’état de projet, aura pour objectifs d’offrir un espace d’échange aux professionnels de la construction, de partager les récentes évolutions techniques et réglementaires et de réfléchir ensemble à l’avenir de la construction en Nouvelle-Calédonie », indique Djamil Abdelaziz, directeur adjoint de la DAPM. « Il aura également vocation à exposer à l’ensemble de la population les savoir-faire, les innovations, les projets, bref le dynamisme de ce secteur économique en pleine transformation » ajoute-t-il.

Pour une construction durable

Conférences-débats, retours d’expérience et témoignages, stands d’exposition, de vente et d’échange, ateliers de travail, diffusion de films seront au programme sur de nombreuses thématiques liées aux défis imposés par le changement climatique à la filière construction. 

Des invités de marque

Si la logistique le permet, des intervenants de l’Agence pour la Qualité de la Construction (AQC), et de la Fédération française des Assurances, partenaires de la DAPM sur de nombreux projets, pourront apporter des éclairages sur des initiatives pertinentes dans d’autres territoires ultra-marins, notamment en matière de performance énergétique des bâtiments ou de sinistralité.

« Nous réfléchissons également à inviter ou à faire participer des parties prenantes des différents pays du Pacifique avec qui nous avons noué des relations qui ne demandent qu’à être renforcées », précise Djamil Abdelaziz.

Une enquête en ligne

Afin de dimensionner au mieux l’événement pour qu’il satisfasse aux attentes des acteurs de la construction, leur point de vue est interrogé, via l’enquête, sur plusieurs aspects du projet, aussi bien en matière de format (dates, lieux), d’organisation (accès, stands), que de thématiques à traiter.

Il est possible de compléter l’échantillon : tous les acteurs de la construction, qu’ils soient liés directement au sujet (constructeurs, importateurs ou fabricants de matériaux, architectes, bureaux d’études, etc.), ou indirectement (banques, assurances, notaires, agences immobilières, etc.) sont invités à répondre au questionnaire en ligne, avant le 30 novembre 2021.
Lien pour répondre au sondage en ligne : sondage biennales de la construction