ACTUS FCBTP

Covid-19 : continuité, congés payés ou chômage partiel pour le BTP

Plus de clarté pour le secteur du BTP: les conditions d’exercice durant la période de confinement sont désormais mieux définies. En effet, l’Etat, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, la FCBTP et les organisations patronales se sont concertés et sont tombés d’accord, le 25 mars, d’opter pour le principe de continuité d’activité dans le bâtiment et les travaux publics, lorsque toutes les mesures de protection du personnel le permettent.

Cependant, les entreprises qui ne peuvent pas garantir la sécurité de leurs salariés avec la mise en place des gestes barrières ou celles qui sont dans l’impossibilité de fonctionner correctement à cause de la fermeture de certains chantiers, de leur inaccessibilité ou encore parce que les sous-traitants ont stoppé leur activité, auront le choix :

  • soit de proposer des congés payés à leurs employés du 26 mars au 6 avril, si elles sont en mesure de les financer,
  • soit d’instaurer le chômage partiel du 26 mars au 6 avril dans un premier temps, conformément à la réglementation en vigueur.

Bien entendu, les travaux avec le gouvernement et les organisations patronales se poursuivent. Il s’agit de pouvoir définir les conditions de reprise d’activité, d’ici le 6 avril, pour les entreprises qui sont aujourd’hui à l’arrêt. La FCBTP reste à l’écoute de tous ses adhérents et les tiendra régulièrement informés de l’évolution de la situation.

Lien demande de chômage partiel: https://demarches.gouv.nc/chomage-partiel